Le cadeau d’anniversaire de Jérémie n’étant pas arrivé à temps (j’ai l’impression que les cadeaux en retard se démocratisent avec internet, puisque je n’étais pas le seul à qui c’était arrivé). J’ai commencé à m’en douter alors j’ai fait un dessin pour le faire patienter :

Il s’agit de ses quatre personnages de jeu de rôle, dans lesquels j’ai remarqué certaines constantes… =D

Je vous fais les présentations (de gauche à droite) :

Ryszard Maciej Tomasz Czernejiewski alias Robert : étudiant en biologie doué du pouvoir de psychométrie, il est passionné d’ufologie, champion de fléchettes de sa fac, calé en informatique, très attaché à R2D2 son cochon d’inde, fan de séries télé et de Star wars, c’est un collectionneur fétichiste et aimerait découvrir la vérité sur Roswell. Il s’agit de son personnage de Démiurges version pseudo-narrativiste.

Arthuro Finnegan : Agent du FBI spécialisé en psychologie, négligé, porté sur l’alcool et les drogues, têtu et nonchalant, sosie de Clive Owen en moins beau. Il s’agit de son personnage de Delta Green.

Gaspard : Jeune orphelin doué du pouvoir d’alchimie. Il a vécu un drame immense dans son enfance au cours duquel il a perdu ses parents. Il veut toujours avoir le dernier mot, use de son regard de chien battu pour charmer les gens, il a été boyscout pendant deux ans, il est impulsif et il est persuadé qu’il arrivera à redonner vie à sa mère. Il est très enthousiaste au fait de donner la vie à n’importe quoi. C’est son personnage de Démiurges.

Charles Ambroise de Laroque Feuillue (CAdLF) : Barde accordéoniste, prétendant être le prince de Moglandie, pays inconnu des seigneurs de Zähir. Il est extravagant, hautain, prétentieux, affabulateur voire mythomane. Mais c’est un compagnon de route attachant. C’est son personnage de Zähir, un jeu de rôles médiéval fantastique inventé par Cédric, auquel nous jouons avec une version simplifiée des règles de Rolemaster.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Why ask?