2) Quel rôle ont joué les théories psychologiques dans la création du jeu ?

Concernant l’implication des bases de psycho dans la conception du jeu, c’est assez complexe, ma co-auteure en discussions m’a fourni beaucoup de concepts qui se rattachaient aux questions que je me posais et progressivement cela nous a permis de faire des choix, techniques ou non.
Il y a un petit paragraphe qui liste tout ça au début du pdf (page 6 : Analyse Transactionnelle et autres théories psychologiques).
Mais globalement, il s’agissait de se rendre compte de la façon dont un acte ou une parole pouvait affecter quelqu’un d’autre. Au final, on aurait peut-être pu arriver au même jeu sans ça, mais ça nous a guidé. C’est grâce à cette modélisation, notamment, qu’on s’est rendu compte qu’un conflit pouvait ne pas être nécessairement violent et agressif, mais qu’il pouvait également viser à faire du bien à l’autre, quand celui-ci n’y est pas favorable.
Le plus important, c’est que ce sont les joueurs qui donnent a posteriori du sens aux actes par interprétation de la relation entre les narrations proposées et les Attitudes, Émotions et Traits de leur fiche de personnage.
Puis à la fin des conflits, pour juger ce qui a été le plus important lors de cette séquence et comment cela peut-il affecter les personnages…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *