3) Qu’est-ce qui t’a donné envie d’écrire ce jeu ?

C’est que je me suis longtemps demandé pourquoi je n’arrivais pas à produire en JDR avec les moyens classiques, le type d’intimité que l’on trouve pourtant de façon courante dans le cinéma et la littérature. Dans les films qui m’ont le plus marqué, je compte beaucoup de « drames » j’ai eu envie de faire un JDR qui permettait d’explorer cela.  Si je scénarisais une histoire d’amour, une dispute entre un père et son fils, les joueurs ne s’y impliquaient pas. Il fallait donc leur donner les moyens d’y prendre part et de s’approprier ces situations en leur donnant un cadre minimum et des moyens pour les aider à construire ce type de fiction. C’est lors de la découverte de Dogs in the Vineyard (un JDR américain de D. Vincent Baker) que j’ai compris comment je pouvais m’y prendre (voir question 1 pour plus d’infos à ce sujet).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *