Currently viewing the tag: "Canevas"

Cette fois-ci, je vais vous parler de la préparation de partie de Démiurges et entrer dans l’ingénierie du jeu.

10-haimon-007Les pouvoirs et la mécanique de résolution rendent les joueurs trop puissants pour évoluer dans un scénario classique, les projets du MJ étant souvent mis à mal.
Au lieu de brider les pouvoirs des PJ, j’ai choisi d’ouvrir leurs potentiels et de proposer à la place une méthode de préparation de partie qui ne souffrirait pas des capacités des PJ à transformer leur environnement et les pensées des PNJ.

Il s’agit d’une méthode de préparation en “Canevas”. Certains parmi vous utilisent probablement des préparations similaires. Le principe est simple : le MJ crée un réseau de PNJ qui possèdent des objectifs conflictuels et place les PJ au milieu.
Tout ce qu’il prépare doit être vrai au moment où la partie commence. Il ne prévoit rien qui devrait se passer pendant la partie et encore moins qui dépendrait des PJ pour se produire.

Contrairement à un bac à sable, on ne dispose pas les personnages et les informations sur un plan et contrairement à un scénario linéaire, on ne prévoit pas le moment ni l’ordre où les événements doivent se dérouler. Le MJ devra improviser, mais il a toute une préparation sur laquelle se reposer.
On crée un réseau de personnages et une situation sur le point d’exploser et on donne de bonnes raisons aux PJ de prendre part à ce qui s’y passe.

Quelques exemples d’enjeux :
– Votre mentor fait des expériences à l’éthique douteuse dans un laboratoire secret.
– Votre meilleur ami fomente un attentat contre un parti politique qui fait la chasse aux démiurges.
– Un alchimiste veut ressusciter un proche en sacrifiant des innocents.
– Un groupe armé élimine les démiurges.
etc.

Puis une fois la partie démarrée, le MJ joue ses PNJ dans le sens de leurs intérêts et de leurs motivations et il “joue pour voir ce qui va se passer”*, il n’a pas de plans de la partie en tête.
Ce sont les décisions des joueurs qui font l’histoire. S’ils tuent l’antagoniste au milieu de la partie, le jeu continue.

Bien sûr, il ne suffit pas de le dire pour que ça fonctionne, j’ai donc développé une méthode pour aider les MJ à créer des enjeux efficaces.
L’avantage étant que ça limite les interférences entre la préparation du MJ et les choix des joueurs pendant la partie. De plus, le MJ garde une certaine marge de manœuvre pour explorer des situations et créer des PNJ qui lui plaisent.

Ceux qui connaissent les Fronts d’Apocalypse World ou la méthode de préparation des villes dans Dogs in the Vineyard ne seront pas dépaysés. ;)

Si vous voulez creuser la question, j’explique le principe des Canevas ou de Situation initiale et la différence avec un scénario dans un article du Maraudeur que vous trouverez en suivant le lien donné sur cette page : http://www.limbicsystemsjdr.com/article-se-liberer-des-paradoxes-du-scenario-sur-le-maraudeur/

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser.

__________________
*Dixit Vincent Baker dans Apocalypse World.

Tagged with: