Nous avons joué, Romaric et moi à  la nouvelle version de Prosopopée, encore « prototypale », ce qui n’a pas empêché notre courte partie de s’avérer réjouissante.

Lire le compte-rendu

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *